068 · Monteur vidéo : Transformez votre passion en revenu lucratif

Parmi tous les secteurs créatifs, celui du montage vidéo est certainement l’un des plus dynamiques en ce moment. Et pour cause, notamment les médias sociaux tels que Tik Tok et Instagram qui sont devenus les « place to be » pour tous celles et ceux souhaitant gagner en visibilité. Alors, si cela vous intéresse, voyons comment faire pour devenir monteur vidéo et surtout comment trouver vos premiers clients et gagner de l’argent rapidement.

Qu’est-ce qu’un monteur vidéo ?

Si vous aimez les films, les séries, les documentaires, etc., que vous vous demandez parfois comment ils sont réalisés, les images sont assemblées, le son et la musique sont ajoutés ou les effets spéciaux sont créés, alors vous êtes probablement intéressé par le métier de monteur ou monteuse vidéo. Comme vous le savez probablement déjà, on parle ici de la personne chargée de travailler sur du contenu audiovisuel brut (vidéos, sons, images) pour en faire un produit fini, cohérent, et dans la mesure du possible, captivant.

Le monteur ou la monteuse vidéo peut travailler pour différents types de clients : des chaînes de télévision, des studios de cinéma, des agences de communication, des entreprises, des particuliers, Etc. Selon sa spécialisation, il peut donc être amené à s’occuper du montage d’un long métrage, d’un film publicitaire, ou même du clip de rap pour un groupe de mamies hip-hop.

Dans le cinéma ou à la télé, il peut intervenir à différentes étapes du processus de divers types de productions : du découpage du scénario à la post-production en passant par le choix des plans, le rythme, la narration, etc. Mais beaucoup de monteurs travaillent aussi exclusivement sur des vidéos d’à peine quelques minutes ou même quelques dizaines de secondes, destinées à être publiées sur les médias sociaux ou sous forme de « capsules » à la télévision ou sur le Web.

Lorsque vous démarrez dans cette activité, il est fort probable que la plupart de vos clients vous confieront des montages de vidéos de courtes durées, donc rassurez-vous, on ne vous demandera pas tout de suite de vous occuper du montage de Star Wars XX ou d’une quelconque autre superproduction hollywoodienne.

Et pour finir cette description, sachez que le métier de monteur ou monteuse vidéo est vraiment passionnant, créatif et varié, mais qu’il demande des compétences techniques, artistiques et relationnelles, mais aussi un sens aigu du rythme et du mouvement, d’avoir une bonne culture cinématographique et de connaitre les divers schémas narratifs utilisés dans le monde audiovisuel et les réseaux sociaux.

Les outils IA sont-ils un danger pour le métier de monteur vidéo ?

Avec l’évolution des technologies, il existe aujourd’hui de plus en plus d’outils permettant à tout le monde de faire du montage vidéo. Certains sont même boostés à l’intelligence artificielle (IA) afin d’automatiser certaines tâches et aussi de proposer des solutions adaptées aux besoins plus spécifiques des utilisateurs. Par exemple, il existe des plateformes qui permettent de créer des vidéos à partir de textes ou d’images, ou encore des logiciels qui analysent le contenu d’une vidéo et en découpent de courtes séquences destinées à être publiées comme « story » ou « short ».

Ces outils peuvent être utiles pour réaliser des montages simples et rapides, mais ils ne peuvent pas remplacer le travail d’un monteur vidéo humain, ou du moins pas encore, sur des montages plus complexes. En effet, l’IA ne peut pas rivaliser avec le talent, la créativité et l’expérience d’un monteur vidéo qui sait comment raconter une histoire, capter l’attention, générer des émotions, respecter les codes du genre ou du format, etc.

Le montage vidéo est un métier qui nécessite une vision artistique, une sensibilité personnelle et une capacité d’adaptation qui ne peuvent pas être reproduites par une machine. Sur ce sujet précis, je doute donc que les IA arrivent un jour à nous égaler, et si cela devait arriver, ce ne sera probablement pas (à mon humble avis) avant plusieurs décennies (je sais, je peux vous entre d’ici me traiter de grand naïf 😏!).

Quels sont les différents domaines d’application du montage vidéo ?

Le montage vidéo est utilisé dans différents contextes, selon le but et le public visé. On peut distinguer plusieurs domaines d’application du montage vidéo, dont les trois principaux sont le montage de vidéos personnelles, le montage pour les entreprises et le montage vidéo pour le cinéma et la télévision. Chacun a ses propres caractéristiques et exigences, et le montage vidéo doit être adapté en conséquence pour répondre aux besoins spécifiques de chaque projet.

  • Le montage de vidéos personnelles : Celui-ci consiste à assembler des images et des sons pour créer un souvenir ou un témoignage d’un moment de vie. Vous pourrez être amené à travailler sur des événements familiaux (mariage, anniversaire, naissance…), des voyages (vacances, expéditions, minitrips…), des souvenirs d’enfance (albums photos, vidéos d’école, histoires familiales…), etc.

    Vous pourrez être sollicité par des particuliers qui souhaitent immortaliser ces moments ou les partager avec leurs proches. Vous devrez alors respecter leur style, leurs goûts et leurs émotions, tout en apportant votre touche personnelle et créative. Le montage de vidéos personnelles peut être réalisé avec des logiciels simples et accessibles, mais il demande aussi du temps, de la patience et une certaine sensibilité.

  • Le montage pour les entreprises : Il s’agit ici d’assembler des images et des sons pour créer une vidéo à visée professionnelle. Vous travaillez sur des vidéos promotionnelles (publicités, témoignages clients, présentation de produits ou de services…), des vidéos de formation (tutoriels, cours en ligne, webinaires…), des vidéos d’événements d’entreprise (conférences, séminaires, salons…), etc.

    Vous serrez dans ce cas généralement sollicité par des entreprises qui souhaitent communiquer, informer ou former leur public cible. Vous devez alors respecter le cahier des charges, le message et l’image de l’entreprise, tout en apportant votre valeur ajoutée et votre expertise. Le montage pour les entreprises peut être réalisé avec des logiciels plus complexes et performants, mais il demande aussi des compétences techniques, artistiques et relationnelles.

  • Le montage vidéo pour le cinéma et la télévision : Celui-là nécessite d’avoir un niveau de talent et d’expérience particulièrement élevé par rapport aux deux autres, et s’adresse donc aux monteurs travaillant depuis quelques années déjà. Ce domaine d’application consiste à assembler des images et des sons pour créer des œuvres audiovisuelles telles que des films de fiction (longs ou courts métrages, séries, web-séries…), de films documentaires (reportages, enquêtes, portraits…), de films d’animation (dessins animés, stop motion, films en images de synthèse…), etc.

    C’est le genre de projet artistique ou culturel très motivant (et aussi très bien rémunéré) que vous risquez malheureusement de ne pas croiser tout de suite lorsque vous débutez dans le métier. Mais lorsque ça arrivera, votre rôle consistera à respecter le scénario, la vision et le style du réalisateur tout en apportant votre créativité et votre sens du rythme. Vous aurez également besoin de compétences spécifiques, telles qu’une culture cinématographique assez vaste, une connaissance des codes narratifs et une grande capacité d’adaptation.

Voilà donc pour les principaux domaines d’application. Il en existe d’autres, mais ils sont moins courants ou moins définis que les trois que j’ai mentionnés. Par exemple, il y a le montage vidéo expérimental, qui consiste à assembler des images et des sons pour créer une œuvre originale et innovante, sans se soucier des règles ou des conventions. Il y a aussi le montage vidéo participatif, où l’on assemble des images et des sons provenant de différentes sources ou de différents contributeurs, pour créer une œuvre collective et collaborative. Il y a enfin le montage vidéo interactif, avec des images et des sons permettant de créer une œuvre qui s’adapte aux choix ou aux réactions du spectateur. Mais bon, vous verrez tout cela plus en détail durant votre formation.

Les créateurs de contenus

Il existe une catégorie un peu hybride, située entre les vidéos personnelles et professionnelles, et qui est particulièrement populaire depuis quelques années : celle des créateurs de contenus vidéo. En effet, de plus en plus de personnes se lancent dans la production de vidéos pour le web, que ce soit pour des blogs, des chaînes YouTube, les réseaux sociaux ou des formations en ligne.

Or, ces créateurs ne sont pas forcément à l’aise avec le montage vidéo, ou n’ont tout simplement pas le temps ou l’envie de s’en occuper. C’est pourquoi beaucoup d’entre eux préfèrent confier cette tâche à un professionnel qui se chargera de créer un montage vidéo selon les directives qui lui auront étés données, mais aussi en y intégrant tout son talent artistique.

En tant que monteur vidéo freelance, vous pouvez donc proposer vos services à ces créateurs de contenus, en leur montrant les avantages que vous pouvez leur apporter : un gain de temps, une meilleure image de marque, une augmentation de l’engagement et des conversions de leur audience, etc.

Comment apprendre rapidement et efficacement le montage vidéo ?

Le montage vidéo est un domaine qui demande des connaissances et des compétences techniques assez variées. Vous devez maîtriser les logiciels de montage, les techniques de découpage, de transition, de synchronisation, d’effets spéciaux, etc. Alors, comment apprendre rapidement et efficacement le montage vidéo ? Il existe plusieurs méthodes pour vous former, selon votre niveau, votre budget et votre disponibilité. Voici d’ailleurs quelques-unes parmi les plus populaires :

  • Les formations en ligne : il s’agit de cours en vidéo que vous pouvez suivre à votre rythme, depuis chez vous ou n’importe où. Vous avez accès à des leçons théoriques et pratiques, des exercices, des quiz, des projets, etc. Vous pouvez aussi interagir avec le formateur ou les autres élèves via des forums ou des chats.

    Il existe de nombreuses plateformes qui proposent des formations en ligne sur le montage vidéo, comme Udemy ou SkillShare. Vous y trouverez des cours adaptés à votre niveau (débutant, intermédiaire ou avancé), sur différents logiciels (Adobe Premiere Pro, DaVinci Resolve, Camtasia, Filmora, etc.) et selon vos objectifs (montage de vidéos personnelles, professionnelles, sociales, etc.).

    Les avantages des formations en ligne sont nombreux et les principaux sont la flexibilité, la diversité et le coût réduit. Les inconvénients sont le manque d’encadrement, de feedback et parfois de motivation.

  • Les formations en présentiel : les cours sont ici dispensés par un formateur dans une salle de classe ou un studio. Vous bénéficiez d’un enseignement personnalisé et interactif, avec des démonstrations, des exercices et des évaluations. Vous pouvez aussi profiter du matériel et des logiciels mis à disposition par le centre de formation.

    Il existe de nombreux organismes qui proposent des formations en présentiel sur le montage vidéo, comme les écoles de cinéma, les centres de formation professionnelle ou les associations culturelles. Vous pouvez y trouver des cours adaptés à votre niveau (initiation, perfectionnement ou spécialisation), à votre logiciel (Final Cut Pro, Avid Media Composer, Vegas Pro, etc.) ou à votre domaine (montage de fiction, documentaire, reportage, etc.).

    Les avantages des formations en présentiel sont la qualité de l’apprentissage, le suivi et la certification. Les inconvénients sont le coût souvent élevé, la rigidité et la disponibilité.

  • L’autoformation : beaucoup de monteurs commencent par cette voie qui est aussi très flexible. Il s’agit donc d’apprendre le montage vidéo par vous-même, en utilisant les ressources disponibles sur internet ou ailleurs. Vous pouvez consulter des tutoriels gratuits ou payants sur YouTube, Vimeo ou d’autres plateformes de vidéo en ligne. Vous pouvez aussi lire des livres, des articles ou consulter des blogs sur le sujet.

    Vous pouvez enfin pratiquer le montage vidéo en réalisant vos propres projets ou en vous occupant de ceux de vos amis ou de votre famille, ou en participant à des concours ou des challenges en ligne. L’autoformation vous permet d’apprendre le montage vidéo « à la carte » et à votre rythme, selon vos envies et vos besoins.

    Les avantages de l’autoformation sont l’autonomie, la créativité et la gratuité. Les inconvénients sont le manque de méthode, de feedback et de reconnaissance.

Alors, que choisir ? Ce choix peut vous paraitre évident si vous comptez travailler comme freelance et trouver vos propres clients, mais si vous deviez être amené à postuler pour un emploi de monteur vidéo auprès d’une société, sachez qu’on vous demandera probablement quelles études ou formations vous avez suivies. Si vous avez choisi la piste autodidactique, cela peut donc potentiellement poser un problème. À vous d’y réfléchir, donc.

Une console de montage vidéo Loupedeck Voilà le genre de jouet avec lesquels vous pourrez vous amuser lorsque vous serez un pro du montage vidéo.
Source : loupedeck.com

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

Le montage vidéo présente plusieurs avantages, mais aussi quelques inconvénients. Avant d’entamer une quelconque formation, il serait donc préférable de vous assurer que c’est bien ce que vous voulez faire. Démarrez des petits projets, que vous pouvez monter sur Canva ou des logiciels gratuits, et attaquez-vous ensuite à des logiciels plus professionnels si vous sentez que ça vous plait vraiment. Vous aurez ainsi une idée plus objective de la réalité de ce métier. Voici d’ailleurs quelques avantages et inconvénients qui pourraient vous aider à y voir clair.

Avantages

  • Vous pouvez exprimer votre créativité et votre sensibilité à travers vos vidéos.
  • Vous pouvez travailler sur des projets variés et stimulants, dans différents domaines.
  • Vous pouvez choisir votre statut, votre rythme et votre lieu de travail, selon vos besoins et vos envies (surtout en freelance).
  • Vous pouvez toucher un large public et avoir un impact positif sur les gens.

Inconvénients

  • Vous devez faire face à une forte concurrence et à une évolution rapide du secteur.
  • Vous devez investir dans du matériel et des logiciels performants et donc coûteux.
  • Vous devez respecter des délais et des exigences parfois contraignantes ou frustrantes de vos clients.
  • Vous devez gérer le stress, la fatigue et l’isolement liés au montage vidéo.

Quels sont les outils de montage vidéo que vous devriez utiliser ?

Nous allons le voir ici, il existe beaucoup d’outils destinés à faire du montage vidéo, et il vous faudra choisir celui qui sera le plus adapté pour vous. Ce choix va dépendre essentiellement du type de projet que vous souhaitez réaliser, mais aussi selon le niveau de confort et d’affinité avec lesquels vous utiliserez l’un ou l’autre. Voici donc une liste des logiciels les plus célèbres, classés par catégorie.

1Les logiciels professionnels

Ils sont généralement utilisés pour des projets plus complexes nécessitant une plus grande flexibilité et des fonctionnalités plus avancées. Ce sont des options courantes pour les professionnels du montage vidéo, mais ils peuvent nécessiter une certaine période d’apprentissage et un investissement financier plus important.

2Les applications mobiles de montage vidéo

Ils sont plutôt adaptés pour les projets de vidéos plus courts et plus simples, tels que les vidéos pour les réseaux sociaux. Celles-ci offrent des fonctionnalités de base pour assembler et éditer des vidéos sur votre téléphone portable, sans avoir besoin d’un ordinateur. En voici quelques-uns, mais sachez qu’il en existe beaucoup d’autres sur les Stores de Apple et Google.

3Les outils de montage vidéo en ligne

Ils sont également une option pour des projets relativement basiques, mais ils ont tendance à offrir moins de fonctionnalités que les logiciels professionnels et les applications mobiles. Ils sont généralement faciles à utiliser et ne nécessitent aucun téléchargement.

En résumé, pour des projets professionnels complexes, les logiciels professionnels sont la meilleure option. Pour les projets simples ou les vidéos courtes pour les réseaux sociaux, les applications mobiles de montage vidéo sont un bon choix. Et pour des projets encore plus simples, les outils en ligne peuvent être une option pratique et accessible.

Adobe Premiere Pro Adobe Premiere Pro

Quelles sont les étapes de création d’un montage vidéo ?

Comme dans tout travail, il s’agit avant tout d’être organisé afin d’être efficace. Lorsque vous faites un montage amateur, vous importez probablement tous les rushs dans le logiciel de montage, vous triez au fur et à mesure puis voyez ce que vous pouvez faire avec tout cela. Mais pour un professionnel, c’est différent.

Pour lui, le montage vidéo est un processus qui demande de la rigueur et de la méthode, et qui se déroule généralement en trois grandes étapes : la préparation, le montage et la finalisation. Voici ce que vous devez savoir sur chacune de ces étapes :

  • La préparation : il s’agit de rassembler et d’organiser le contenu que vous allez utiliser pour votre montage vidéo. Vous devez choisir les vidéos et les photos que vous souhaitez intégrer, en fonction du thème, du message et du public de votre vidéo. Vous devez aussi trier et classer ces éléments par ordre chronologique, thématique ou logique.

    Vous devez ensuite écrire un scénario qui va définir la structure, le rythme et la narration de votre vidéo. Le scénario doit indiquer les plans, les transitions, les dialogues, les voix off, etc. La préparation est une étape essentielle pour avoir une vision claire et cohérente de votre projet. Enfin, c’est surtout vrai pour les vidéos de moyennes et longues durées.

  • Le montage : cette phase consiste à assembler et éditer le contenu que vous avez préparé. Vous devez utiliser un logiciel de montage vidéo qui va vous permettre de couper, coller, déplacer, modifier les éléments sur une timeline. Vous devez sélectionner les meilleurs moments de vos vidéos et photos, en fonction de leur qualité, de leur pertinence et de leur intérêt.

    Vous devez aussi choisir la musique qui va accompagner votre vidéo, en fonction de l’ambiance, du ton et du genre que vous voulez donner. Vous devez enfin ajouter des transitions et des effets qui vont rendre votre vidéo plus fluide, plus dynamique et plus attrayante. Le montage est une étape créative qui nécessite d’avoir le souci du détail, le sens du rythme narratif, et surtout une certaine dose d’originalité.

  • La finalisation : dans cette dernière étape, vous devez peaufiner puis exporter votre montage vidéo. Vous devez ajouter des titres et des sous-titres qui vont présenter votre vidéo, introduire les sujets ou les intervenants, résumer les points clés ou traduire les langues étrangères.

    Vous devez aussi équilibrer l’audio de votre vidéo, en ajustant le volume, le mixage et l’égalisation des sons. Vous devez enfin exporter votre vidéo dans le format et la résolution adaptés à votre support de diffusion (YouTube, Instagram, DVD, etc.). La finalisation est une étape technique qui demande de la précision, de l’attention et de la maîtrise.

Comment vous lancer et trouver vos premiers clients ?

Vous avez suivi une formation de montage vidéo et vous vous sentez prêt à vous lancer dans le métier ? Bravo ! Mais avant de décrocher vos premiers contrats, il vous faut encore franchir quelques étapes. Rien de bien compliqué, rassurez-vous et nous allons voir cela ensemble maintenant.

1La première étape consiste à définir votre statut professionnel, et là vous avez globalement le choix entre 3 possibilités : le salariat, l’intermittence ou le freelance. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, selon vos besoins et vos envies. Le salariat vous offre une sécurité financière et sociale, mais vous limite dans le choix de vos projets et dans votre autonomie. L’intermittence vous permet de travailler sur des projets variés, mais vous expose à une certaine précarité. Le freelance quant à lui vous donne une liberté totale et une grande flexibilité, mais vous demande aussi beaucoup de rigueur et une bonne capacité à gérer votre business (comptabilité, organisation de vos journées de travail, trouver des clients…).

2La deuxième chose à faire est de créer votre portfolio. Il s’agit d’une vitrine de vos compétences et de vos réalisations, qui va vous permettre de convaincre vos potentiels clients ou employeurs. Pour cela, vous devez sélectionner les meilleurs extraits de vos travaux de montage vidéo, en veillant à montrer la diversité de vos styles et de vos domaines. Vous devez aussi soigner la présentation de votre portfolio, en choisissant un support adapté (site web, chaîne YouTube, plateforme spécialisée…), en rédigeant des descriptions à la fois claires et accrocheuses, et en optant pour un design clean et moderne.

3La troisième étape varie selon le statut que vous aurez choisi. Si vous avez opté pour la voie salariale, vous pouvez commencer par rédiger votre CV puis à répondre à toutes les annonces que vous trouverez sur les sites d’emploi. Il existe quelques sites internationaux tels que Indeed, Monster ou Talent (veillez à sélectionner votre pays) qui proposent des offres pour tous les secteurs professionnels, mais je vous conseille surtout de chercher sur des sites locaux ou nationaux que vous trouverez via une rapide recherche Google, et aussi de fouiller sur LinkedIn qui regorge d’offres d’emploi. Mais la concurrence dans ce secteur étant assez élevée, n’hésitez pas à envoyer quelques candidatures spontanées en parallèle.

Dans le cas du freelance, ce sera à vous de trouver vos clients, mais là encore plusieurs options vous sont offertes. Vous pouvez commencer par utiliser les réseaux sociaux, les sites d’annonces, les forums, les blogs, les newsletters… pour diffuser votre portfolio et entrer en contact avec des personnes susceptibles d’être intéressées par vos services. Vous pouvez participer à des événements liés au montage vidéo (festivals, concours, ateliers…), pour rencontrer des professionnels du secteur et élargir votre réseau. Vous pouvez aussi solliciter votre entourage (famille, amis, anciens collègues ou professeurs…), pour leur faire part de votre activité et leur demander de vous recommander.

Mais le plus efficace, souvent lorsqu’on débute, est de passer par des plateformes de freelance telles que ComeUp, Fiverr, UpWork, Freelancer, PeoplePerHour, Malt, etc. J’ai écrit un article expliquant comment utiliser Fiverr, mais vous y trouverez de précieux conseils, quelle que soit la plateforme que vous choisirez.

N’hésitez pas aussi à lancer de petites campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux tels que Facebook/Instagram, Tik Tok, LinkedIn, etc., et sur Google Ads également. Bien entendu, cela se fera sous la forme de vidéos courtes et dynamiques, où vous exprimerez tout votre talent et votre créativité. J’ai écrit un article entier sur le marketing et les différentes formes permettant de promouvoir un produit ou service, vous pouvez le consulter ici.

Combien pouvez-vous gagner comme monteur vidéo ?

Le montant que vous pouvez espérer recevoir pour votre travail va dépendre de nombreux facteurs tels que niveau d’études, de l’expérience, du statut professionnel et du pays où vous résidez. Il est difficile de donner une moyenne générale, car il existe de grandes disparités selon les secteurs et les régions. Néanmoins, voici quelques indications pour vous donner une idée des revenus possibles pour un monteur vidéo, que j’ai trouvés sur des sites tels que Indeed, Talent ou ailleurs, et qui varient selon le statut, le poste et la prestation :

  • En France, le salaire médian est de 27.600 € par an ou 15,16 € par heure. Il varie entre 1.530 € et 3.100 € net par mois.
  • En Belgique, le salaire moyen est de 2.000 € par mois. Il varie entre 1.600 € et 3.000 € par mois.
  • En Suisse, le salaire moyen est de CHF 5.942 par mois.
  • Au Canada, le salaire moyen est de $54.000 par an ou $27,69 par heure. Il varie entre $30.000 et $90.000 par an.

Comme vous pouvez le constater, le salaire d’un monteur vidéo peut varier du simple au triple selon les pays et les conditions de travail. Il faut aussi prendre en compte les charges sociales, les impôts, le coût de la vie et le pouvoir d’achat qui peuvent influencer le niveau de vie d’un monteur vidéo.

Enfin, il faut savoir que le métier de monteur vidéo est souvent exercé en tant qu’intermittent du spectacle ou en freelance, ce qui implique une certaine précarité et une irrégularité des revenus.

8 conseils pour bien démarrer votre carrière de monteur vidéo

Terminons cet article par quelques conseils qui vous seront très utiles pour atteindre le succès tant espéré, et qui s’adressent surtout à celles et ceux ayant choisi l’option de freelance.

  • Définissez votre offre de service : quels types de montage vidéo proposez-vous ? Quels sont vos tarifs ? Quels sont vos délais ? Quelles sont vos conditions ?
  • Créez votre identité visuelle : choisissez un nom, un logo, une charte graphique, qui reflètent votre personnalité et votre professionnalisme.
  • Développez votre présence en ligne : créez un site web, une page Facebook, un compte Instagram, TikTok et Behance, un profil LinkedIn, qui vous permettent de présenter votre portfolio, vos références, vos témoignages clients, et de communiquer avec votre audience.
  • Faites du réseautage : rejoignez des groupes, des associations, des clubs, liés au montage vidéo ou à votre domaine de prédilection. Participez à des événements, des formations, des webinaires. Échangez avec d’autres monteurs, des experts et autres professionnels du secteur. Faites-vous connaître et liez-vous d’amitié avec les personnes les plus intéressantes.
  • Prospectez activement : ne restez pas passif en attendant que les clients viennent à vous. Cherchez des opportunités sur les sites d’annonces, les réseaux sociaux, les forums. Contactez directement les personnes ou les entreprises qui pourraient avoir besoin de vos services. Proposez-leur une offre personnalisée et attractive.
  • Soignez votre relation client : soyez à l’écoute des besoins et des attentes de vos clients. Respectez les délais et le budget convenus. Fournissez un travail de qualité et conforme au cahier des charges. Demandez un feedback et une recommandation à la fin du projet.
  • Formez-vous continuellement : ne vous reposez pas sur vos acquis. Restez à la pointe des tendances et des innovations dans le domaine du montage vidéo. Apprenez de nouvelles techniques, de nouveaux logiciels, de nouveaux styles. Enrichissez votre culture et votre créativité.
  • Prenez soin de vous : ne négligez pas votre santé physique et mentale. Ménagez-vous des pauses, des moments de détente, des loisirs. Équilibrez votre vie professionnelle et votre vie personnelle. Entourez-vous de personnes positives et bienveillantes.

Conclusion

Voilà, je pense que vous avez maintenant toutes les clés (les principales du moins) pour vous lancer comme monteur ou monteuse vidéo. Nous avons vu dans cet article qu’il existe différents types de montage vidéo, selon le but et le public visé, comment vous former au montage vidéo, en choisissant une formation adaptée à votre niveau et à vos objectifs, comment vous lancer comme monteur vidéo, en définissant votre statut, en créant votre portfolio et en prospectant des clients ou employeurs, et enfin, nous avons vu comment réussir dans le métier de monteur vidéo, en suivant quelques conseils pratiques.

N’oubliez pas que le montage vidéo est un métier passionnant, mais exigeant, qui demande de la créativité, de la rigueur et de la persévérance. Ne vous découragez pas face aux difficultés ou aux critiques, mais apprenez de vos erreurs et progressez sans cesse. Et surtout, prenez du plaisir à créer des vidéos qui vous ressemblent et qui font rêver les autres !

Lorsque vous débuterez, prenez tout ce qui vous sera proposé : de la vidéo personnelle, d’entreprise, publicitaire, artistique, éducative, documentaire, sport, mariage, etc. Car tout cela vous permettra de perfectionner et élargir vos compétences, apprendre les logiciels de montages plus en profondeur, bref à acquérir de l’expérience et de devenir ainsi un véritable professionnel.

Les vidéos sont définitivement le moyen d’expression et de communication de ce XXIème siècle, et même si les divers outils disponibles et notamment dopés à l’intelligence artificielle ne cessent de fleurir sur le Web, il y aura toujours du boulot pour des personnes talentueuses et créatives comme vous.

EcoConseils

Les questions environnementales et la menace climatique sont plus que jamais au cœur des préoccupations de ce XXIème siècle, c’est pourquoi je vous propose quelques pistes qui vous permettront de limiter l’impact négatif que la mise en œuvre de cette idée pourrait engendrer.

Ces solutions que je suggère sont parfois largement insuffisantes pour compenser ces impacts négatifs, comme par exemple la compensation carbone. Il n'existe malheureusement pas toujours de solution idéale et efficace à 100%, loin de là. Et si vous en avez d’autres, n’hésitez surtout pas à les partager dans l’espace des commentaires situé plus bas.

Les effets négatifs du métier de monteur vidéo gravitent essentiellement autour de deux axes principaux.

  • 1Le matériel nécessaire au montage vidéo : Pour travailler sur un montage vidéo sans que le système lag ou se plante toutes les 10 minutes, il faut tout d’abord de la puissance, surtout lorsque les rushs sont en 4k. Cela signifie donc un CPU (processeur) plus puissant, des RAM (mémoire vive) plus nombreuses, une carte graphique véloce… et toutes ces options sont plus énergivores que du matériel classique. De plus, pour travailler plus confortablement, le monteur a besoin de deux ou trois écrans de haute qualité et d’assez grande taille, ce qui augmente encore la consommation d’énergie.
  • 2Les serveurs permettant le partage et le stockage des rushs et des montages finaux : Les services de Cloud et d’hébergement vidéo sont généralement des datacenters qui nécessitent une énorme quantité d’énergie pour fonctionner, mais aussi pour être refroidis. Certains services utilisent des énergies renouvelables de manière partielle ou totale pour fournir cette énergie, mais ils sont loin d’être majoritaires et la plupart ont encore majoritairement recours aux énergies fossiles.

Si vous souhaitez limiter votre empreinte écologique professionnelle, vous pouvez opter pour des équipements éco-responsables ou à plus faible consommation énergétique. Ce ne sera pas simple, mais essayez de trouver le bon équilibre entre performances et consommation d’énergie pour chaque équipement que vous achetez.

Essayez aussi de limiter autant que vous pouvez l’utilisation de stockage dans le Cloud et préférez le stockage en local, sur des drives externes. Et si vous publiez beaucoup de contenus sur les réseaux sociaux, notamment sur TikTok, Facebook et Instagram, peut-être n’est-il pas indispensable de garder certaines vidéos datant de plus de 1, 2 ou 3 ans ? Tout l’espace que vous pouvez libérer sur le Web et les réseaux sociaux en particulier sera le bienvenu. Sachez enfin qu’il existe certains services de Cloud plus vertueux que d’autres, comme expliqué dans cet article.

Avantages

  • Un métier créatif où vous pouvez exprimer tout votre talent
  • Des projets variés et stimulants dans différents domaines d’application
  • Pour les freelances, une grande flexibilité et la possibilité de choisir les projets

Inconvénients

  • Une concurrence élevée et une évolution rapide du secteur
  • L’investissement dans du matériel et des logiciels qui sont couteux
  • Des clients ayant des délais et des exigences parfois contraignants
  • Le stress, la fatigue et l’isolement liés au montage vidéo
Avertissement, veuillez lire ceci svp

Les questions juridiques et administratives relatives aux idées que vous trouverez sur Sweekr sont rarement abordées car elles varient grandement selon le pays où vous résidez. Je vous conseille donc de bien vous renseigner auprès de votre administration locale avant de vous lancer dans un quelconque business. Gardez à l'esprit que si vous gagnez de l'argent, l'état réclamera "sa part" pour pouvoir assurer le bon fonctionnement des écoles, hopitaux et autres services publiques. Vous devrez donc probablement acquérir un statut de micro-entrepreneur, ou tout autre statut similaire.

Notez également qu'il n'y a actuellement AUCUN lien affilié sur Sweekr! Cela signifie qu'AUCUNE commission n'est perçue lorsque vous procédez à un achat sur un des sites recommandés ici. Certains liens sont optimisés uniquement pour des tests de performances, et chaque recommandation reflète les opinions ou les évaluations du rédacteur de cet article. Et soyez certains que vous serez avertis si (et lorsque) cette situation venait à changer.

Cet article ne demande qu'à être complété ou amélioré grâce à votre aide. N'hésitez donc pas à laisser un commentaire plus bas si vous avez une question, une remarque pertinente, un retour d'expérience, des infos complémentaires ou repéré une quelconque erreur.Lire les commentaires

Partager

Laissez un commentaire

Vous pouvez également ou vous inscrire pour commenter

Ce site est hébergé par GreenGeeks,
un service garanti 300% énergie verte.

Dans les commentaires vous pouvez ajouter non seulement du texte mais également des éléménts tels que:


Merci de rester courtois et respectueux envers les autres, et cela en toute circonstance. Il y a assez de haine dans ce monde de brutes, et nous ne sommes pas sur Facebook ni sur Twitter. Aucun manque de respect ou insulte ne sera toléré. Gardez à l'esprit que vous êtes légalement responbsable de tout ce que vous publiez sur notre site. Merci à vous.

Feedback