045 Comment Gagner de l’Argent comme Photographe de Mariage ?

Vous voyez certainement tous de quoi je parle. Le photographe de mariage c’est ce gars qui, au mariage de votre cousine, court partout autour des mariés avec son matériel photo en essayant de ne pas rater un seul moment important de cette journée. Exercer ce métier demande certaines qualités, des connaissances, mais aussi un peu d’investissement pour l’achat du matériel si vous ne le possédez pas déjà. L’ayant pratiqué durant quelques années, je peux vous dire que c’est une activité vraiment sympa, même si parfois assez épuisante.

Qu’est-ce qu’un photographe de mariage ?

Bon, on sait tous ce que c’est, mais pour les 0.1% qui ne voient pas de quoi il s’agit, le photographe de mariage est la personne chargée de prendre des photos durant toute la journée, en se focalisant sur les moments clés tels que (selon le pays) la cérémonie religieuse, la cérémonie administrative, le banquet, la soirée, etc.

C’est un travail qui demande de l’organisation car les évènements s’enchainent souvent les uns derrière les autres et il vaut mieux ne rater aucun d’eux. Pour cela, le photographe reçoit généralement un planning où sont répertoriées toutes les étapes clés de cette journée.

Mais travailler comme photographe lors d’un mariage ne se limite pas à juste cette journée de travail. Cela se déroule en 3 phases : l’entretien préalable avec les mariés, le jour du mariage, puis les retouches et remises des photos, mais nous y reviendrons plus en détail plus tard.

Comment devenir photographe de mariage ?

Pour avoir exercé ce métier durant quelque temps, je peux vous dire que cela ne s’improvise pas. Tout d’abord, cela demande des compétences. Si vous ne savez pas manipuler un appareil photo et ne connaissez aucune des techniques de base de la photographie, il vous faudra commencer par là. J’ai d’ailleurs écrit un article qui vous permettra d’acquérir ces bases assez rapidement, n’hésitez donc pas à aller le consulter.

Le guide pratique et concis pour apprendre à faire des photos qui déchirent
Le Guide Facile et Concis pour Apprendre à Faire des Photos qui Déchirent

Je vous propose ici une petite synthèse des principales règles à suivre pour prendre de sublimes photos avec votre réflex numérique, appareil compact ou smartphone. Nous allons ainsi voir de manière pratique comment vous pourrez réussir les photos dont vous...

Ensuite, il vous faut du matériel de qualité. Cela ne signifie pas nécessairement que vous devez vous équiper avec du matériel très coûteux, mais autant vous le dire tout de suite, un simple smartphone ne suffira pas (sauf si le budget « photos » des futurs mariés est vraiment très bas). Il vous faut de préférence un appareil photo à optiques interchangeables, ainsi que quelques accessoires dont je parlerai plus tard dans la section « Matériel nécessaire« .

Alors bien sûr, certains photographes professionnels « shootent » toute une journée de mariage avec un seul et unique boîtier et une focale fixe de 35 ou 50mm monté dessus. Ça reste exceptionnel et il vous faudra montrer la qualité de votre travail aux futurs mariés avant qu’ils acceptent cela.

Une fois que vous aurez les connaissances techniques et le matériel, le mieux pour commencer est de travailler, même bénévolement, avec un autre photographe qui connait le métier. C’est le moyen le plus rapide et efficace pour en apprendre les ficelles. Et si vous n’en connaissez pas, lancez-vous seul, sans demander de rémunération, ou alors très peu, afin d’acquérir de l’expérience rapidement. Proposez vos services aux amis, à votre famille et vos collègues, tout en précisant que vous débutez et que vous ne serez en aucun cas le photographe officiel, mais plutôt là en tant que « complément ». C’est ce qu’a fait un de mes neveux, et il s’en sort très bien aujourd’hui.

Ce n’est que lorsque vous aurez accumulé assez d’expérience et que vous vous sentirez prêt, mais aussi que vous aurez réussi à rassembler une quantité suffisante de belles photos pour alimenter votre portfolio, que vous pourrez alors proposer vos services contre rémunération.

Comment trouver des clients ?

Au début, cela risque d’être un peu difficile. Vous n’êtes pas connu, vous n’avez pas de client… la première chose à faire est de créer votre portfolio. Tous les potentiels clients que vous démarcherez seront dirigés vers lui, il est donc crucial de bien le soigner. Vous pouvez consulter cet article pour savoir comment le créer.

Parallèlement à ça, créez aussi une page Facebook et un compte Instagram, que vous alimenterez tous deux de contenu de qualité. Je vous conseille même de faire cela dès que vous aurez acquis un minimum de maîtrise. Et puis publiez régulièrement car c’est le meilleur moyen d’augmenter rapidement le nombre d’abonnés/followers.

Proposez aussi vos services via les petites annonces en ligne et sur tous les autres sites locaux qui vous le permettront. Vous pouvez aussi lancer des petites campagnes publicitaires sur Facebook/Instagram et Google. C’est un moyen rapide et peu coûteux de trouver de nouveaux clients.

Il existe aussi des « salon du mariage » et autres évènements similaires dans de nombreux pays. Renseignez-vous, mais si c’est le cas chez vous, n’hésitez pas à y participer. L’accès est souvent payant, mais c’est un investissement qui peut être très bénéfique.

Enfin, n’hésitez pas à distribuer vos cartes de visite aux invités de chaque mariage où vous irez, même si vous n’y êtes qu’en tant qu’invité. Et surtout soyez sympa avec tout le monde. Ce genre d’évènement est idéal pour trouver de nouveaux clients.

Et puis, si vous êtes bon dans ce que vous faites, vous verrez qu’au bout de quelque temps vous n’aurez même plus à chercher vos nouveaux clients car ce seront eux qui se bousculeront pour vous avoir (enfin, je vous le souhaite). Ne sous-estimez surtout pas le pouvoir incroyable du bouche-à-oreille !

Giphy Autant vous prévenir, vous verrez parfois des choses bizarres durant les mariages 😁. Source: Giphy

Combien gagne un photographe de mariage ?

Cela dépend de plusieurs critères, tels que le niveau de votre notoriété ainsi que la qualité de votre travail, le lieu où se dérouleront les différentes étapes du mariage, le nombre d’heures à prester, le nombre d’invités, les éventuelles demandes particulières des mariés, etc. En France et en Belgique, le prix d’une prestation de photographe de mariage démarre généralement à 300€ ou 400€ lorsque vous débutez, puis peut aller de 600 à 1200€, selon les critères que je viens de citer.

Certains photographes demandent parfois bien plus, jusqu’à des dizaines de milliers d’euros, mais la plupart du temps ce sont des artistes reconnus, dont la réputation est établie depuis bien longtemps. Il arrive aussi parfois que ce montant comprenne une ou plusieurs séances photo en studio ou en extérieur, comme à la mer, à la montagne, parfois même sur des îles exotiques et lointaines.

Le mieux est de proposer un prix de départ assez attractif, puis de proposer des options qui feront grimper le prix final. Vous pouvez par exemple partir sur une base de prestation de 6h, puis proposer soit des heures supplémentaires, un book, un site Web où les invités pourront télécharger les photos qu’ils souhaitent, des mises en scène avec accessoires, des agrandissements, des noirs & blancs, etc. Voyez ce qui se fait ailleurs et inspirez-vous-en.

Comment se déroule un mariage pour un photographe ?

Je vous le disais en introduction, il y a 3 principales étapes lorsque vous acceptez une nouvelle prestation de mariage. Voyons ça en détail :

1L’entretien avec les mariés

Rencontrer les futurs mariés vous permettra tout d’abord de faire connaissance et d’installer une certaine confiance, peut-être même un brin de complicité. Ce sera aussi l’occasion pour eux de discuter des différentes étapes de cette journée à venir, des éventuelles exigences qu’ils auraient, et de vous poser des questions.

C’est à ce moment-là que vous devrez aussi poser toutes vos questions car le jour du mariage ils seront trop occupés et il s’agira de ne pas trop les importuner. Demandez exactement le genre de photos souhaitées (souvent c’est la mariée qui a des exigences). Et si vous ne vous sentez pas capable de répondre à des demandes trop spécifiques ou compliquées pour vous, dites-le sans hésiter !

Demandez-leur également de vous envoyer un document reprenant chronologiquement toutes les étapes de cette journée, avec les heures et durées estimées pour chacune d’entre elles, ainsi que les diverses recommandations ou requêtes qu’ils souhaiteraient y apporter.

2Le jour du mariage

Assurez-vous d’avoir préparé tout le matériel au minimum 2 jours à l’avance. Si vous constatez un souci la veille alors que tous les commerces sont fermés, vous serez bien embarrassé. Vérifiez vos appareils, objectifs et flashs, chargez toutes vos batteries, déchargez vos cartes mémoires, etc.

Allez vous coucher tôt la veille du mariage. La journée risque d’être très longue (je me souviens avoir presté des journées de 16 heures !) et surtout évitez l’alcool durant toute la journée (vous pourrez vous autoriser un ou plusieurs verres en fin de soirée, si vous ne conduisez pas bien entendu). Il s’agit de rester au maximum concentré pour ne rien rater.

Même si vous connaissez le planning par cœur, consultez-le régulièrement (imprimez-le sur papier ou prenez-le en photo avec votre smartphone). Anticipez chaque étape et essayez d’être le premier sur place. C’est parfois assez sportif, vous le verrez, mais c’est important pour pouvoir prendre de belles photos.

Prenez des photos des mariés, autant que possible car après tout c’est leur journée. Mais n’oubliez pas de prendre des photos des alliances, du bouquet de la mariée, et surtout aussi de sa coiffure (elle a passé des heures à se préparer et serait déçue de ne pas en avoir un souvenir). Et puis aussi une ou plusieurs photos de chaque invité, des groupes qui se forment, de chaque table lors du repas de noces, de l’ambiance générale, des enfants qui jouent, des grands-parents qui observent tout cela d’un œil attendri, des différents lieux, etc.

Assurez-vous qu’il y ait une personne (un proche du marié ou de la marié) qui gère la communication avec les invités. Pour la photo de groupe ou celles famille par famille, par exemple, c’est elle qui se chargera de rassembler tout le monde ou de ramener les bonnes personnes au bon endroit. Sans elle, vous le verrez, ça peut parfois vite devenir ingérable.

Enfin, n’hésitez pas à faire la fête avec les invités en fin de soirée (et à distribuer vos cartes de visite au passage). Faites en sorte qu’ils gardent un bon souvenir de vous, puis allez vous coucher car le boulot n’est pas terminé.

3Les retouches et remises des photos

Vous voilà maintenant avec 12.537 photos à trier puis à retoucher. Vous verrez, ce n’est pas le moment le plus agréable. Commencez-donc par les regarder rapidement l’une après l’autre et de supprimer celles qui sont en double, ratées et que vous ne souhaitez donc pas garder. Dans mon cas ce sont souvent plus des deux tiers qui volent ainsi à la corbeille. Attention, ne les supprimez pas définitivement, mais placez-les plutôt dans un dossier séparé au cas où vous souhaiteriez récupérer l’une ou l’autre plus tard (j’ai même un jour eu des mariés qui me les ont demandées).

Pour les retouches, je vous conseille d’utiliser un logiciel tel que Adobe Lightroom. Vous verrez que cela vous permettra de gagner un temps considérable. La force de Lightroom est que d’une part tous les curseurs dont vous aurez besoin pour une retouche rapide et efficace sont affichés les uns en dessous des autres, mais aussi que vous pourrez passer d’une photo à l’autre sans devoir enregistrer les modifications apportées pour chacune (l’enregistrement se fait de manière automatique). Et puis surtout, toutes les retouches se font de manière non destructive ! Cela veut dire que, quelles que soient les modifications que vous apportez, le fichier source reste intact. Et puis, pour des retouches plus poussées ou spécifiques, Adobe Photoshop fera le reste.

Rassurez-vous, vous ne devrez pas remettre toutes les photos dès le lendemain du mariage. La remise de ces photos se discute généralement lors du premier entretien que vous aurez eu avec eux, mais une semaine ou même un mois après le mariage est tout à fait acceptable.

Quel est le matériel nécessaire pour un photographe de mariage ?

Comme je le disais plus haut, vous ne devez pas nécessairement vous équiper de matériel professionnel ou ultra haut de gamme. Après tout, il est possible de prendre de photos de très bonne qualité avec un boîtier d’entrée de gamme. Voyez donc en fonction de vos moyens, mais tâchez d’avoir l’air un minimum professionnel. Venir au mariage équipé d’un simple appareil photo compact à optique fixe risque d’être assez mal perçu, sauf si vous en avez parlé aux futurs mariés.

Détaillons maintenant le matériel dont vous aurez besoin pour cette longue journée. Attention car je vais utiliser certains termes techniques, si vous n’y connaissez encore rien ou presque dans ce domaine, je vous conseille fortement de lire mon article qui parle des bases de la photographie.

Notez aussi que cette liste est un condensé de ce que j’ai utilisé, ou utilise encore, moi-même, mais aussi de ce que j’ai observé chez d’autres photographes. Mais libre à vous, bien évidemment, de choisir le matériel que vous préférez. Cette liste s’adresse donc surtout aux débutants qui ne savent pas trop quoi acheter.

Certains photographes font tout avec un Hasselblad ou un vieux Leica. Ce qui compte vraiment, c’est la maitrise de l’art et le talent après tout.

1Les boîtiers

Si vous démarrez, je vous conseille de commencer avec un boîtier « crop sensor » plutôt qu’un « full-frame ». En effet, la profondeur de champ étant un poil plus difficile à gérer avec un « full-frame », le risque d’obtenir des photos floues est plus élevé lorsqu’on est en phase d’apprentissage. Je me souviens que ça m’avait un peu déstabilisé lorsque je suis passé de l’un à l’autre.

Ensuite, même si les boîtiers à focale fixe sont plus légers et simples à manipuler, je vous conseille d’opter pour un boîtier à optiques interchangeables. Car même si la qualité de votre boîtier aura un impact direct sur la qualité de vos images, la qualité de l’objectif aura un impact bien plus grand encore. Si certains objectifs coûtent le prix d’un, voire plusieurs mois de salaire, c’est qu’il y a une raison à cela (nombre de lentilles, qualité de fabrication, robustesse, etc.).

Choisissez-le avec soin : un bon boitier doit être à la fois robuste et de bonne qualité, tenir parfaitement dans vos mains (il existe plusieurs tailles donc n’hésitez pas à le tester dans une boutique avant de l’acheter), et avoir une bonne ergonomie.

Et puis surtout, vérifiez qu’il soit très réactif. Les évènements lors d’un mariage s’enchainent parfois très vite et si votre boitier met plusieurs secondes pour faire la mise au point avant de déclencher, vous raterez pas mal de choses.

Enfin, l’achat de deux boîtiers est fortement conseillé. D’une part par confort, puisque vous pourrez monter deux optiques différentes dessus et ainsi passer de l’un à l’autre assez rapidement, mais aussi au cas où l’un des deux viendrait à tomber en panne durant cette journée de travail. Je vous rappelle que vous êtes un professionnel et que les mariés vous ont payé pour avoir des photos de ce moment unique dans leur vie. 😬

Quelques exemples de boitiers

Je vous propose ici une sélection d’appareils photo qui sont recommandés dans certains magazines spécialisés que j’ai consultés pour vous. Ce sont principalement des « mirrorless », bien plus compact et léger, mais même si les reflex avec miroir semblent condamnés à progressivement disparaitre, ils n’en restent pas moins d’excellents appareils.

Marque Reflex Mirrorless Mirrorless
Canon EOS 90D Full Frame R10 APS-C R7 Full Frame
Nikon D7500 APS-C z50 APS-C Z5 Full Frame
Sony A6600 APS-C A7 IV Full Frame
Fujifilm X-S10 APS-C X-T5 APS-C

Notez que les appareils sont souvent proposés sous forme de kit, comprenant donc le boitier + un ou plusieurs objectifs, à un prix plus avantageux.

4 appareils photos parmis ceux cités dans la liste
2Les objectifs

Pour moi, le kit de base est assez simple :

  • Un zoom compact : comme par exemple un 24-70mm f/2.8 (full-frame) ou 18-55mm (crop). C’est celui que vous utiliserez la plupart du temps puisqu’il offre une très grande flexibilité.
  • Un grand angle : un objectif de 16mmm (full-frame) ou 11mm (crop), voire moins, vous permettra de photographier des groupes de personnes dans des lieux un peu exigus ou d’apporter un effet spatial unique à vos images.
  • Un téléobjectif : un 200 ou 300mm (full-frame) ou 100/180mm (crop) pour les situations où vous ne pourrez pas suffisamment vous approcher du sujet photographié ou pour les portraits.
  • Une ou plusieurs focales fixes : Un peu plus technique à utiliser, mais la qualité des photos (netteté et profondeur de champ) est généralement bien meilleure.
3Un flash

Même si son utilisation est parfois difficile, il vous sera d’un très grand secours dans certaines situations où la lumière est insuffisante. Choisissez un bon flash « cobra » de bonne qualité, et si votre budget vous le permet, prenez-en même deux au cas où le premier tombe en panne.

4Un trépied

Vous n’en aurez besoin que dans certaines situations bien précises, et peut-être même que vous ne vous en servirez pas, mais mieux vaut l’avoir avec soi et ne pas en avoir besoin que l’inverse. Personnellement je l’utilise rarement sur un mariage, mais d’autres l’utilisent souvent. Là encore, prenez-en un de bonne qualité, solide et pas trop léger pour garantir un minimum de stabilité.

5Des piles, des batteries et des cartes mémoires

Pensez à prendre un nombre suffisant de piles (rechargeables ou non) pour vos flashs, et de batteries pour vos boîtiers. Cela semble évident mais j’ai vu des photographes bien embêtés car ils n’avaient pas étés assez prévoyants (ne me regardez pas comme ça 😅).

Concernant les cartes mémoires, optez pour des marques reconnues et ayant des capacités/performances optimales. Surtout évitez les marques bon marché qui risquent de tomber en panne au pire moment. Assurez-vous également que le débit d’enregistrement soit suffisamment élevé (surtout si vous comptez aussi faire de la vidéo 4K).

6Un bon sac robuste et pratique

Il y a de fortes chances pour que vous bougiez beaucoup d’un endroit à l’autre tout au long de cette journée, choisissez donc un sac solide et capable d’embarquer tout votre matériel dans un minimum d’espace. Vous devriez trouver cela assez facilement auprès de certaines marques spécialisées. C’est généralement plus cher mais c’est un très bon investissement (j’ai acheté mon sac LowePro il y a plus de 12 ans maintenant, et il est toujours en très bon état).

7Autres accessoires

Certains photographes emportent toujours avec eux des boîtes à lumière, des réflecteurs, une échelle, des accessoires d’ambiances divers, comme le classique cadre de tableau, un drone, etc., mais rien n’est d’après moi plus indispensable que ce que je viens de citer plus dans les 6 premiers points. Le reste, c’est à vous de voir (avec les mariés).

Un photographe avec son sac photo Tâchez de ne pas être trop chargé afin de pouvoir rester mobile

Acheter du matériel de seconde main ?

Quand il s’agit d’acheter du matériel photo de bonne qualité, on peut vite atteindre des sommes assez élevées. Si vous n’avez pas le budget suffisant pour démarrer avec du neuf, vous pouvez très bien décider d’acheter tout ou une partie de votre matériel en seconde main. Ce n’est pas une mauvaise idée. Il existe pas mal de sites, tels que Facebook Marketplace, eBay ou encore Le Bon Coin, qui offre la possibilité d’acheter votre matos pour pas trop cher.

Évitez cependant d’acheter du matériel trop vieux ou en mauvais état, surtout si le prix vous parait très abordable, et lisez bien toute la description du produit. Vous devez trouver à la fois du matériel pas trop cher mais surtout fonctionnel. Personnellement, j’ai commencé par acheter un boîtier neuf milieu de gamme et quelques optiques de seconde main, et n’ai jamais eu de problème. Et puis testez bien tout ce que vous trouvez d’intéressant en seconde main, avant de l’acheter !

Conclusion

Voilà, j’espère n’avoir rien oublié, mais n’hésitez pas à me le dire dans les commentaires si c’est le cas. Je n’ai pas abordé le cas de la vidéo car j’avoue que ça sort de mon domaine de compétence. Je rajouterai probablement une section dédiée à ce sujet dans cet article plus tard, lorsque je serai en mesure d’apporter des informations pertinentes sur le sujet (j’ai un pote qui est vidéaste de mariage donc peut-être bientôt).

Je n’ai pas abordé, ou à peine survolé, le type de photos que vous pourriez prendre. J’ai plutôt préféré aborder les aspects pratiques car pour le reste, tout dépend largement de vous, de votre talent, de vos goûts, etc. comme tout art somme toute. Si vous ne savez pas trop quoi photographier durant cette journée de mariage, le meilleur conseil que je puisse vous donner est d’aller faire un tour sur Google Images, à l’aide de mots-clés tels que « photos artistiques de mariages » ou autres variations similaires. C’est comme ça que j’ai fait, et que beaucoup de photographes qui débutent font.

Quoi qu’il en soit, ne perdez jamais de vue que la mission que vous confient les mariés est vraiment importante à leurs yeux. Ils se marieront une seule fois (enfin, on leur souhaite), et il s’agit de ne pas les décevoir. Il est donc indispensable que vous sachiez prendre de belles photos, mais aussi de posséder du matériel fiable et de bonne qualité.

Et puis finalement, sachez qu’il y aura des photos que vous louperez : certaines seront floues, mal cadrées, auront une mauvaise exposition… et seront donc irrécupérables. Il est même probable que vous manquerez certains moments clés (dû à une mauvaise organisation, un mauvais timing, etc.). C’est embêtant mais rarement dramatique. Le principal est de rester focalisé et organisé durant toute cette journée, mais aussi de prendre des poses pour pouvoir souffler un peu de temps en temps.

Ah, et pensez au casse-croûte car on ne produit rien de bon en ayant l’estomac vide. Moi, par exemple, j’ai toujours demandé à être installé à la table des invités. Cela me permet de rester au cœur de l’action, mais aussi de profiter d’un bon repas convivial.

EcoTips

Les questions environnementales et la menace climatique sont plus que jamais au cœur des préoccupations de ce XXIème siècle, c’est pourquoi je vous propose quelques pistes qui vous permettront de limiter l’impact négatif que la mise en œuvre de cette idée pourrait engendrer.

Ces solutions que je suggère sont parfois largement insuffisantes pour compenser ces impacts négatifs, comme par exemple la compensation carbone. Il n'existe malheureusement pas toujours de solution idéale et efficace à 100%, loin de là. Et si vous en avez d’autres, n’hésitez surtout pas à les partager dans l’espace des commentaires situé plus bas.

Vous aurez probablement besoin d’un véhicule afin de suivre le cortège nuptial tout au long de cette journée. Alors, plutôt que d’acheter un véhicule, vous pourriez plutôt en louer un ? Ou, si vous avez vraiment besoin d’en acheter un, tâchez de trouver un véhicule qui consomme peu de carburant ou fonctionnant à l’électricité, si cela vous est possible financièrement. Vous pourriez même peut-être utiliser un scooter, plus facile à garer en ville?

Avantages

  • Une chouette journée avec des gens sympas qui font la fête.
  • Un travail à temps partiel avec un salaire complet, puisque vous ne travaillerez que 2 ou 3 jours par semaine tout en étant bien payé.

Inconvénients

  • Une journée longue et fatigante.
  • C’est une grande responsabilité qui vous est confiée.
  • L’investissement de départ peut s’avérer être assez coûteux.
  • Vous trouverez du travail surtout en été (sauf si vous habitez sous les tropiques).

Avertissement, veuillez lire ceci svpLes questions juridiques et administratives relatives aux idées que vous trouverez sur Sweekr sont rarement abordées car elles varient grandement selon le pays où vous résidez. Je vous conseille donc de bien vous renseigner auprès de votre administration locale avant de vous lancer dans un quelconque business. Gardez à l'esprit que si vous gagnez de l'argent, l'état réclamera "sa part" pour pouvoir assurer le bon fonctionnement des écoles, hopitaux et autres services publiques. Vous devrez donc probablement acquérir un statut de micro-entrepreneur, ou tout autre statut similaire.
Sachez également que cet article peut contenir des liens affiliés, et il se peut que je reçoive une commission, sans frais supplémentaires pour vous, si vous cliquez sur les liens affiliés et effectuez ensuite un achat. Cela aidera à maintenir le site, donc merci.

Cet article ne demande qu'à être complété ou amélioré grâce à votre aide. N'hésitez donc pas à laisser un commentaire plus bas si vous avez une question, une remarque pertinente, un retour d'expérience, des infos complémentaires ou repéré une quelconque erreur.Lire les commentaires

Partager

Autres articles pouvant vous intéresser

Laissez un commentaire

Vous pouvez également ou vous inscrire pour commenter

Ce site est hébergé par GreenGeeks,
un service garanti 300% énergie verte.

Dans les commentaires vous pouvez ajouter non seulement du texte mais également des éléménts tels que:


Merci de rester courtois et respectueux envers les autres, et cela en toute circonstance. Il y a assez de haine dans ce monde de brutes, et nous ne sommes pas sur Facebook ni sur Twitter. Aucun manque de respect ou insulte ne sera toléré. Gardez à l'esprit que vous êtes légalement responbsable de tout ce que vous publiez sur notre site. Merci à vous.

Feedback