Comment créer votre propre boutique en ligne avec succès et commencer à gagner de l’argent rapidement ?

Si vous cherchez un moyen de gagner de l’argent, peut-être avez-vous déjà songé à ouvrir votre propre boutique en ligne ? Peut-être même avez-vous abandonné l’idée car ce projet vous parait hors de vos compétences ? Pourtant, je vais vous démontrer dans cet article qu’il ne faut pas nécessairement avoir fait d’études de commerce ou avoir appris comment créer un site Internet pour y arriver. Je ne vous expliquerai pas en détail comment construire votre boutique de A à Z, ni quelles sont les techniques de vente qu’il faudra mettre en place (je le ferai probablement plus tard), mais vous découvrirez les étapes à suivre pour que vous puissiez vous lancer sereinement.

Qu’est-ce qu’une boutique en ligne ?

Commençons par définir ce qu’est une boutique en ligne, afin que chacun comprenne exactement de quoi nous parlons ici. Je me doute que vous savez déjà ce que c’est, et que vous avez déjà très certainement procédé à des achats en ligne, mais on ne sait jamais.

Une boutique en ligne est un site Internet proposant divers produits (matériels ou numériques) ou services à la vente. Les internautes intéressés peuvent procéder à un achat en passant par une plateforme de paiement en ligne. Une fois le paiement effectué, le gestionnaire du site entame alors la procédure d’envoi du colis (ou de l’accès au service), qui sera dès lors acheminé jusque chez le client, soit via son propre service de livraison, soit via un service privé (DHL, FedEx, DPD, ect.).

Attention de ne pas confondre boutique en ligne et marketplace. Ce dernier étant une plateforme permettant à quiconque de proposer leurs produits à la vente. Les exemples les plus connus sont Amazon, Facebook, eBay ou encore Etsy, mais nous y reviendrons plus tard.

Et juste une petite précision, par souci de simplicité, je parlerai surtout de vente de produits physiques dans cet article, mais la majorité des infos sont également valables si vous vendez un service ou un bien dématérialisé.

Quelles sont les étapes clés pour ouvrir votre propre boutique en ligne ?

Il y a beaucoup de choses à dire sur ce sujet et il est important d’avoir une vue d’ensemble afin de savoir à quoi vous attendre, mais aussi de savoir par quoi il vaut mieux commencer, et surtout ne pas bruler les étapes. Dans les grandes lignes, voici comment ça se passe.

  • 1Se poser les bonnes questions : avez-vous la rigueur, la ténacité et le sérieux nécessaires à ce genre d’activité ? Aimez-vous la vente en général et le contact, même virtuel, avec les gens ? Êtes-vous quelqu’un de confiance ? Je ne vous cache pas qu’il vaut mieux avoir répondu par l’affirmative à chacune de ces questions si vous souhaitez vous lancer dans cette aventure.

  • 2Décider quoi vendre : si vous avez répondu par l’affirmative aux questions posées précédemment, vous pouvez commencer à chercher le type de produit ou service que vous proposerez sur votre boutique. Alors, non, cette étape ne consiste pas à simplement trouver un ou plusieurs produits au hasard et de croiser les doigts pour que ça marche. Il vous faudra trouver une niche correspondant à certains critères précis, comme nous le verrons plus loin.

  • 3Trouver un ou plusieurs fournisseurs : Que ce soit pour des produits matériels ou non, et si vous ne le produisez pas vous-même, il s’agira de trouver un bon fournisseur, fiable et proposant à la fois des articles de qualités à des prix intéressants. Selon ce que vous avez décidé de vendre, ce ne sera pas l’étape la plus simple car vous passerez de longues heures faire des recherches sur Google, à envoyer des mails ou passer des appels téléphoniques, à commander des échantillons, etc.

  • 4Trouver un nom pour votre boutique en ligne : ce sujet mériterait un article à lui tout seul, tant il est vaste. Et ça tombe bien car je l’ai déjà écrit, je vous recommande donc chaudement d’aller le lire ici.

  • 5Créer votre boutique en ligne : il existe aujourd’hui une multitude de possibilités, de la plus simple et rapide, à la plus complexe, mais avec laquelle vous aurez le plus de contrôle sur votre boutique… mais nous verrons cela ensemble et en détail plus loin dans cet article.

  • 6Apprendre à gérer votre boutique : maintenant que votre boutique est créée, il vous faudra y ajouter vos produits, mais aussi apprendre comment gérer vos ventes, votre stock, vos clients, les paiements, etc. Cela dépendra en partie de la plateforme que vous aurez choisie lors du point précédent, mais globalement, il n’y a rien de très compliqué là-dedans puisqu’il s’agit surtout d’une question d’apprentissage, puis d’organisation.

  • 7Lancer des campagnes de pubs : vous aurez beau avoir la plus belle boutique en ligne du Web, proposer les meilleurs produits aux meilleurs prix, mais si personne ne le sait, ce sera un flop total. Heureusement, la pub est là pour vous aider.

  • 8Créer et développer vos réseaux sociaux : un aspect à ne surtout pas négliger car c’est via les réseaux sociaux que vous pourrez garder le contact avec vos clients, mais aussi promouvoir gratuitement vos produits auprès d’eux, et surtout en trouver de nouveaux.

  • 9Persévérer et grandir : Dans un premier temps, il vous faudra travailler non pas de manière intense, mais surtout de manière intelligente afin, non seulement, de maintenir le navire à flot, mais surtout de faire grandir votre entreprise. Ne cessez jamais d’en apprendre plus sur votre activité, sur les techniques de vente et de marketing, les nouvelles tendances, l’actualité, etc. Soyez curieux, innovant et opportuniste, mais surtout œuvrez chaque jour pour bâtir une bonne et solide réputation autour de votre marque.

Alors, bien entendu, il y a certainement encore d’autres points importants auxquels vous devrez être attentif, mais ceux-ci me semblent être les plus cruciaux. Voyons maintenant certains d’entre eux plus en détail.

une jeune entrepreneur devant son ordinateur Voici une jolie petite image pour vous aider à vous motiver 😊

Comment choisir une niche profitable pour votre boutique en ligne ?

Mais d’abord, qu’est- ce qu’est une niche ? Une niche est un segment de marché au sein duquel une entreprise peut trouver un groupe de personnes ayant des intérêts ou des besoins communs. C’est donc un public cible spécifique, pouvant potentiellement être intéressé par votre produit.

Par exemple, si votre cible est plutôt végan et se soucie de la cause animale, vous aurez beaucoup de mal à leur vendre des pièges à ours ou des fusils capables d’abattre un éléphant à 300 mètres de distance.

J’espère sincèrement que vous voyez où se situe le problème ici, sinon, désolé de vous l’apprendre, mais y’a un problème. Car en fait, cette cible sera plutôt intéressée par des livres de recettes végans, des T-shirts avec des illustrations drôles liées au véganisme, des chaussures et vêtements en faux cuir, etc. Bon, j’ai pris expressément un exemple un peu caricatural pour illustrer mon propos, mais sachez que proposer le bon produit à la bonne personne est une « science » souvent bien plus subtile que cela.

Alors, comment trouver la niche idéale ? En fait, il y a 3 principaux critères qui déterminent qu’un produit se vendra potentiellement bien ou non :

  • aUne demande suffisamment forte.

  • bPeu ou pas de compétition sur le marché.

  • cUn prix adapté aux prospects.

En d’autres termes, cela veut dire que vous aurez plus de chances de vendre vos produits s’ils sont intéressants aux yeux de votre cible, que la concurrence n’est pas trop élevée, et que le prix que vous en demandez semble approprié par rapport à l’offre (pas trop élevé, mais pas trop bas non plus).

Et si vous n’avez pas trop d’idée, voici une petite liste des niches parmi les plus populaires. À vous de trouver celle qui vous convient, mais surtout les produits ou services que vous pourriez proposer et qui correspondent aux critères que je viens d’évoquer.

  • La perte de poids (régimes) et la remise en forme (sport, fitness…)
  • La santé et le bien-être
  • Le développement personnel
  • La cuisine et l’alimentation
  • La mode pour femme, homme et enfants
  • Beauté et cosmétique
  • Les voyages
  • La finance personnelle et les moyens de gagner de l’argent
  • Les animaux de compagnie
  • La parentalité
  • Le bricolage
  • La photographie
  • Les jeux vidéo
  • Les animés japonais
  • Internet et les technologies en général
  • Les rencontres et la recherche de l’âme sœur

Ce ne sont que quelques exemples parmi d’autres, et ces niches étant les plus populaires, ce sont également celles les plus exploitées. Alors, que faire dans le cas où vous avez choisi une niche mais que celle-ci est déjà surexploitée ou que la demande semble inexistante ? Si c’est une niche qui vous tient à cœur pour une quelconque raison (héritage familial, lié à votre passion, votre expertise, etc.), ce sera probablement plus dur, mais pas impossible. Vous devrez donc certainement redoubler d’efforts et de travail, peut-être aussi investir un peu plus dans le marketing, les campagnes de pub, les études de marché, etc.

Certains prétendent qu’une bonne technique de vente permet de vendre n’importe quoi à n’importe qui, ou comme on l’entend parfois dire dans ce milieu, « vendre un réfrigérateur à un esquimau ». C’est vrai qu’il suffit parfois d’un simple détail, juste un argument bien placé ou d’un storytelling convainquant pour transformer un flop en succès interplanétaire.

Et donc, si c’est votre cas, voici quelques idées qui pourraient vous être utiles :

  • Espionner la concurrence : et voir ce qui marche pour eux et pourrait être une meilleure option pour vos clients.
  • Créer ou trouver une sous-niche : une niche peut très souvent se décliner en de multiples sous-niveaux plus facilement exploitables. Si par exemple votre niche est celle des animaux de compagnie, déjà fort exploitée, adressez-vous alors exclusivement aux possesseurs de chien, chat, reptiles ou autre… ou même à certaines races très populaires (Bouledogue français, Scottish Fold, Boa constrictor, etc.). Vous pouvez également vous spécialiser dans les compléments alimentaires pour chat ou les jouets pour chien… Là encore les possibilités sont nombreuses.
  • Créer ou trouver un produit entièrement nouveau : chaque jour de nouveaux produits arrivent sur le marché, certains rencontrant un succès assez spectaculaire et rapide. Alors, faites travailler votre matière grise, explorez les nouvelles tendances et soyez inventifs.
  • Trouver un partenariat avec une marque : pas simple, surtout lorsque vous débutez, mais ça boostera très probablement vos ventes.
  • Proposer des produits en édition limitée : les gens adorent ce qui est rare, et comme vous le savez, tout ce qui est rare s’arrache souvent à prix d’or. Là encore c’est à vous d’y réfléchir.
  • Mettre en place une campagne de marketing originale et percutante : adressez-vous à des professionnels. Ça vous coûtera de l’argent, mais c’est souvent un investissement qui paiera en retour.
  • Être moins cher que les autres : mais tout en gardant la même qualité, ce ne sera pas simple.
  • Changer de niche pour une moins concurrentielle.

Quoi qu’il en soit, prenez le temps nécessaire avant de décider quelle niche vous souhaitez exploiter car une fois lancé, il sera plus difficile d’en changer, surtout si vous avez bâti tout votre marketing autour de celle-ci. Et si vous vous retrouvez bloqué, que vos ventes ne décollent pas, réfléchissez car les possibilités de régler ce problème sont certainement nombreuses.

Meilleures niches ecom 2022-2023 Petit bonus, voici une liste des meilleures niches ecom du moment. Source: nichepursuits.com

Comment savoir si un produit sera un succès ou non ?

C’est parfois assez imprédictible, mais depuis le temps que les hommes et les femmes se vendent des trucs entre eux, les spécialistes ont depuis largement eu le temps d’étudier le sujet. Il en ressort que les gens achètent surtout un produit :

  • Parce qu’ils en ont besoin
  • Car ils ont eu un coup de cœur
  • Parce qu’il est populaire

En partant de ce constat, il est plus facile de trouver un produit au potentiel de vente élevé. Voyons cela plus en détail.

  • 1Le produit nécessaire

    Il existe plein d’exemples, tels que la nourriture, l’eau, le dentifrice, les vêtements ou encore le papier toilette… mais abordons plutôt une catégorie de produits en particulier : ceux qui règlement un problème ponctuel ou chronique « DUR » (Douloureux, Urgent et Reconnu). Dans ce cas le produit doit représenter une solution rapide et efficace à une douleur physique ou émotionnelle dont le client se sent profondément affecté.

    Prenons l’exemple des moustiques. Ils empêchent les gens de dormir la nuit (mais surtout ils tuent aussi). Une personne n’ayant pas fermé l’œil de la nuit à cause d’un satané moustique lancera très probablement une recherche Google le lendemain pour savoir comment s’en débarrasser. Si votre boutique apparait alors sous ses yeux, avec des articles tels que moustiquaire, répulsif, appareils tue-moustiques, etc., il y a de fortes chances pour qu’il ou elle clique sur votre lien.

  • 2Le produit coup de cœur

    C’est celui qui provoque une vive et positive émotion lorsqu’on le voit. Parmi les exemples concrets, on retrouve les bijoux, les montres, certains vêtements, ou encore ce petit gloss repéré dans un magazine féminin. Vous avez certainement vécu vous-même ce type d’achat compulsif et irrésistible. Même après avoir hésité longuement, vous avez fini par céder.

    C’est pourquoi, lorsque vous parcourez le catalogue de vos fournisseurs, repérez bien les articles mis en évidence et ceux qui attirent votre regard, car avant d’être commerçant, vous êtes aussi un consommateur comme tout le monde, après tout.

  • 3Le produit à la mode

    Voilà une tendance qui ne cesse de se confirmer avec le temps. Les gens s’arrachent ce qui est « trendy », que ce soit les dernières Nike ou Ray-Ban, le dernier iPhone, mais aussi, souvenez-vous, le Rubik’s Cube ou plus récemment les fidget spinners, etc.

    Les agences de marketing l’ayant très vite compris, ils ont rapidement créé des partenariats entre des actrices ou sportifs célèbres et des grandes marques. Kylie Jenner est parfois payée des milliers de dollars juste pour porter tel accessoire ou vêtement. Et ça marche !

Un Rubik's cube et un fidget spinner Un Rubik’s cube et un fidget spinner. Photo de Donald Tran

Comment trouver un fournisseur ?

Lorsque vous aurez identifié la ou les niches que vous souhaitez exploiter, ainsi que les produits que vous vendrez, il est temps maintenant de trouver un ou plusieurs fournisseurs chez qui vous trouverez des produits de qualité et à un prix intéressant. Bien entendu, si c’est vous-même qui produisez ce que vous allez vendre, je ne pense pas que cette section vous intéressera, mais ce ne sera pas long.

Le plus simple est de commencer par lancer une recherche sur Internet avec des mots-clés précis, tels que le nom de la niche, celui des produits dont vous avez besoin, et le lieu où vous résidez. Par exemple, si votre boutique propose des articles de fitness, recherchez « grossiste articles de fitness Marseille ». Vous pouvez également utiliser les réseaux sociaux pour trouver un fournisseur ou un revendeur, puisque la plupart d’entre eux y sont présents. Il existe même des groupes sur Facebook qui les répertorient.

Quel que soit le moyen que vous utilisiez, voici quelques points à considérer lors de votre choix :

  • Livraison rapide : Le fournisseur ne doit pas nécessairement être situé près de chez vous, ni même dans votre pays, mais assurez-vous juste que vous soyez livré dans des délais raisonnables. Et n’oubliez pas de prendre en compte les éventuels frais d’importation aussi.
  • Un service client efficace : Prêtez une attention particulière aux conditions de retour et de remboursement pour les articles défectueux ou présentant un défaut de fabrication.
  • Une bonne réputation : Optez pour un fournisseur qui travaille depuis un certain nombre d’années déjà, et qui a une bonne réputation. N’hésitez pas à chercher des infos complémentaires sur le Web pour chaque fournisseur, ainsi que d’éventuels avis lassés par des clients.
  • De bons prix : Trouver des prix intéressants est essentiel, mais attention aux prix anormalement bas. Cela cache souvent quelque chose de pas génial (mauvais service après-vente ou qualité médiocre, par exemple).

Comment choisir la meilleure solution pour créer votre boutique en ligne ?

Vous avez votre niche, votre produit, votre fournisseur… il ne manque plus que votre boutique. Je vous le disais en intro, vous ne devez pas nécessairement avoir ou même acquérir des compétences en création de sites Internet pour cela. Il existe aujourd’hui une multitude de plateformes et d’outils, payants et gratuits, à votre disposition pour cela. Voyons donc les options qui s’offrent à vous.

1Le marketplace

Je commence par cette option qui n’en est pas vraiment une, du moins pas pour créer votre boutique en ligne. Beaucoup de vendeurs utilisent les marketplaces car elles permettent de proposer très rapidement des produits à la vente, offrent une visibilité large et immédiate à vos produits, gèrent tout le processus de paiement en ligne, etc.

Il y a de nombreux avantages donc, mais aussi quelques inconvénients. Le principal étant que vous devrez payer une commission pour chaque vente à la plateforme, mais aussi des frais variables selon le type de paiement effectué (carte de crédit, PayPal, virement…). De plus, la concurrence y est souvent très rude et une simple recherche peut retourner une multitude de produits très similaires. Difficile de se démarquer des autres dans ces cas-là.

Mais c’est une solution à envisager si vous n’avez aucune expérience dans le domaine de la vente en ligne. Et si ça marche, vous pourrez toujours créer votre propre boutique en ligne plus tard.

Parmi les marketplaces les plus populaires, il y a la FNAC, Cdiscount, Amazon, Facebook Marketplace, Etsy, eBay, Walmart, mais aussi Flipkart en Inde ou encore Shopee en Asie. La plupart vous permettent de créer gratuitement un espace de vente personnalisé.

Et puis, certains réseaux sociaux, tels que Instagram, vous donnent aussi la possibilité de vendre directement via leur plateforme.

2Les Online Website Builders (OWB)

Ce sont des plateformes d’hébergement web basées sur le cloud, qui vous permettent de créer des sites web sans aucune connaissance en matière de codage. Certaines sont conçues pour être simples à utiliser, d’autres proposent des fonctionnalités plus avancées.

Le site Internet se construit grâce à une interface basée sur le principe du WYSIWYG (what you see is what you get), généralement très simple et intuitive, ou chaque élément qui compose chaque page s’ajoute par un simple « glisser-déposer ». Chacun de ces éléments peut ensuite être personnalisé (couleurs, textes, espacements, etc.). C’est donc une solution très accessible, qui vous permettra de construire rapidement votre boutique en ligne et de la personnaliser selon votre inspiration.

Et la bonne nouvelle est que la plupart d’entre elles proposent soit une formule gratuite (mais assez limitée, disons-le), soit une période d’essai sans engagement de votre part. Les prix quant à eux s’étalent généralement entre 15€ et 300€, selon la plateforme et la formule choisie.

Voici une petite sélection parmi les meilleures plateformes spécialisées dans le commerce en ligne :

  • Shopify : Une excellente plateforme, très populaire auprès des jeunes entrepreneurs, avec un très bon compromis entre le prix demandé et les fonctionnalités proposées. C’est probablement aussi la meilleure pour les débutants, et leur plan démarre à seulement 27€/mois. De plus vous pouvez l’essayer gratuitement pendant 14 jours.
  • BigCommerce : Une solution à la fois complète et robuste pour les professionnels, parfaite pour la vente multicanal. Leurs plans démarrent à $29.95 USD/mois, mais ils ne proposent pas de période d’essai, malheureusement. Cela reste malgré tout une bonne alternative à Shopify.
  • Ecwid : Le moins cher du marché, une interface agréable et des outils efficaces. Il proposent de plus un offre gratuite (assez limétiée toutefois).
  • Shift4shop : Une autre solution qui n’a pas l’air mal (mais que je n’ai pas eu l’occasion de tester, j’avoue), avec un très bon rapport qualité/prix.
  • Autres OWB : Il existe d’autres excellentes plateformes qui, contrairement aux 4 précédentes sont à la fois dédiées au E-Commerce, mais aux sites plus classiques (blog, vitrine, etc.). Parmi les plus célèbres, on retrouve Wix, Weebly, Squarespace, ou encore Zyro.
L'interface utilisateur de Shopify L’interface utilisateur de Shopify

3Les CMS

Ces solutions sont bien plus techniques, mais offrent bien plus de liberté. Contrairement aux OWB cités juste avant, vous devrez ici vous occuper de tout : de l’installation, de l’hébergement, du nom de domaine, etc., mais en contrepartie, vous aurez un contrôle total sur votre boutique en ligne, et n’aurez quasiment aucune limite si dans le futur vous souhaitez faire croître votre projet.

Parmi ces solutions il y a :

  • WordPress : C’est la solution que j’utilise pour tous mes projets (hors sites statiques). J’ai également créé deux boutiques en ligne (avec WooCommerce) et j’avoue que j’en ai toujours été très satisfait.
  • Prestashop : J’ai créé une boutique en ligne il y a 3 ou 4 ans avec Prestashop. Très bon CMS aussi.
  • Adobe commerce (ex Magento) : J’ai eu l’occasion de tester cette solution. Un peu plus complexe, d’après moi, mais très robuste.
  • OpenCart : Jamais testé, mais cette solution est également très populaire, et affiche, comme les 3 précédentes, de très bonnes notes laissées par les utilisateurs.

Je ne rentrerai pas plus dans les détails ici car il y a trop de choses à dire concernant les CMS. Mais si vous souhaitez en savoir plus sur ces différentes solutions, je vous renvoie vers mon article  » Quelles Sont les Meilleures Solutions pour Créer Son Site Web ? » qui explique cela plus en détail.

4Faire appel à un professionnel pour construire votre boutique en ligne

Sincèrement, si vous avez le budget, c’est probablement la solution la plus simple et efficace. Il pourra se charger soit de construire cette boutique avec un OWB (Shopify, Wix, etc.) ou un CMS (WooCommerce ou Magento). Les deux gros avantages ici sont que :

  • vous serez certain d’avoir une boutique « clé-sur-porte », qui soit à la fois claire, agréable visuellement, intuitive, et surtout ne contiendra aucun bug.
  • vous aurez le temps de vous concentrer sur d’autres tâches tout aussi importantes et chronophages, tel que la recherche de produits et fournisseurs.

De plus, vous trouverez facilement un ou une webmaster spécialisé·e en E-Commerce sur des plateformes regroupant des freelances, tels que ComeUp, Fiverr, UpWork ou freelancer.com.

Voilà donc pour les options s’offrant à vous pour la construction de votre boutique en ligne. Si vous hésitez entre les points #2 et #3, je vous conseille de regarder des vidéos de présentation ou de formation pour chaque service sur YouTube ou Dailymotion. Vous aurez ainsi un aperçu visuel de l’interface d’utilisation et apprendrez comment tout cela fonctionne.

Les 9 secrets pour atteindre le succès avec votre boutique en ligne

Terminons cet article par quelques conseils qui vous seront très utiles pour atteindre le succès que vous espérez tant. Tout d’abord, focalisez-vous sur la satisfaction de vos clients ! Il y a d’après moi 3 éléments sur lesquels vous devez vous focaliser.

  • 1. Soignez la qualité du produit : affichez des photos haute définition de toutes ses facettes, donnez un maximum d’information à son sujet, ne mentez pas sur la qualité et évitez d’être trop dithyrambique dans votre description.
  • 2. Soignez l’expédition : envoyez vos colis dans les plus brefs délais, glissez-y un petit mot de remerciement accompagné d’un bon de réduction, et donnez aux clients la possibilité de les suivre grâce à un code de suivi.
  • 3. Soignez votre service client : proposez différents canaux de communication (Email, WhatsApp, Messenger, numéro de téléphone…), et surtout, répondez aux mails/messages sans attendre. Ne tergiversez pas si un article défectueux doit vous être retourné et proposez immédiatement un échange ou un remboursement.

Si ces 3 éléments sont réunis, il y a de fortes chances pour que vos clients reviennent visiter votre boutique, mais aussi pour qu’ils deviennent vos meilleurs ambassadeurs et ambassadrices auprès de leurs amis, familles et collègues.

Il y a d’autres points importants que je n’ai pas eu le temps d’aborder dans cet article, je vais donc rapidement les survoler ici.

  • 4. N’achetez pas directement de grandes quantités pour votre stock : commencez par seulement quelques unités, procédez à quelques tests en comparant différentes variantes de vos publicités (A/B) sur Facebook, avec différents visuels, messages, cibles… Et lorsque vous trouverez un produit dont les ventent semblent décoller, commandez plus de stock, améliorer votre communication et focalisez-vous dessus, mais tout en continuant à chercher d’autres produits pouvant cartonner.
  • 5. Soyez présent sur les réseaux sociaux : vous n’imaginez probablement pas à quel point c’est important. Les réseaux sociaux sont un moyen de communiquer et de garder le contact avec vos clients, permettent de présenter de nouveaux produits, d’informer sur les dernières promotions, etc. Postez donc du contenu de qualité, et cela à intervalle régulier. Je vous conseille même de confier cette tâche à un « Community Manager » dès que vous en aurez la possibilité. Il ou elle se chargera de tout cela bien mieux que vous, vous permettra de booster vos ventes, tout en allégeant votre charge de travail.
  • 6. Créez une newsletter : un peu comme les réseaux sociaux, cela permet de communiquer facilement sur tout ce qui touche à l’actualité de votre boutique. Intégrez dès le départ un formulaire d’inscription à votre lettre d’information, quelque chose de visible et convainquant, et envoyez un mail par semaine, toujours le même jour et la même heure.
  • 7. Incitez vos clients à donner leur avis sur les produits qu’ils ont achetés et sur le service que vous leur avez offert. Demandez-leur de vous envoyer une ou plusieurs photos de ce qu’ils ont acheté et publiez les meilleurs avis sur chaque page de produit. N’hésitez pas à leur offrir un bon de réduction en récompense.
  • 8. Utilisez des outils SEO tels que Semrush, Ahrefs, Ubersuggest ou encore BuzzSumo pour espionner la concurrence, et améliorer votre visibilité sur les moteurs de recherche. Votre bon positionnement sur Google, Bing, Yahoo, etc. vous aidera progressivement à ne plus devoir compter que sur la pub pour générer des ventes.
  • 9. Investissez dans des campagnes de pub ciblées et réfléchies sur Google AdSense, Facebook Ads, Tik Tok, etc. S’il y a bien un post où vous devrez dépenser de l’argent, c’est celui-ci. N’hésitez pas à faire appel, là aussi, à des professionnels qui vous aideront à créer des visuels (images ou vidéos) accrocheurs, des slogans percutants, bref des annonces convaincantes.

Conclusion

Voilà, c’est tout pour le moment. Je rajouterai probablement d’autres éléments à cet article tant il y a de choses à dire sur ce vaste sujet. Mais je pense que vous savez l’essentiel maintenant. Certains sujets importants (SEO, campagnes publicitaires, réseaux sociaux…) ont étés abordés de façon très superficielle et chacun d’eux mériteraient un article entièrement dédié. Je le ferai certainement dès que possible.

Je terminerai juste cet article par vous dire que les premiers mois de la vie de votre entreprise sont les plus critiques. Beaucoup de commerces ne dépassent pas le cap des 3 années d’existence. C’est pourquoi je vous conseille de travailler sans relâche, à ne jamais cesser d’apprendre de nouvelles choses sur les divers sujets gravitant autour de votre activité, et d’avoir le courage de toujours vous remettre en question, mais surtout le recul et la lucidité nécessaires pour repérer les erreurs que vous auriez pu commettre.

Je suis personnellement convaincu qu’à chaque problème il y a (au moins) une solution. Si vous rencontrez un problème, que vos ventes stagnent, ou pire, qu’elles s’effondrent, il faut réagir rapidement et intelligemment. Identifiez où est le problème et mettez des solutions, même expérimentales ou provisoires, en place. Et le meilleur moyen pour y arriver est, je n’insisterai jamais assez sur ce point, de voir comment et pourquoi vos concurrents réussissent, quels sont les techniques commerciales qu’ils utilisent, les campagnes de pub qu’ils diffusent, les produits qu’ils proposent, etc.

N’ayez pas non plus peur de faire appel à l’aide d’un professionnel, surtout dans les secteurs où vous savez avoir un manque de compétences. Comme expliqué dans l’article, il y a moyen de trouver des freelances très qualifiés pour pas trop cher, qui peuvent vous aider à trouver une solution efficace pour débloquer une situation délicate pour vous.

EcoConseils

Les questions environnementales et la menace climatique sont plus que jamais au cœur des préoccupations de ce XXIème siècle, c’est pourquoi je vous propose quelques pistes qui vous permettront de limiter l’impact négatif que la mise en œuvre de cette idée pourrait engendrer.

Ces solutions que je suggère sont parfois largement insuffisantes pour compenser ces impacts négatifs, comme par exemple la compensation carbone. Il n'existe malheureusement pas toujours de solution idéale et efficace à 100%, loin de là. Et si vous en avez d’autres, n’hésitez surtout pas à les partager dans l’espace des commentaires situé plus bas.

Je réserve généralement les « Ecotips » pour les articles de la catégorie Idées, mais je vais faire une petite exception ici car cela me semble important. La vente de biens matériels a un impact souvent très négatif sur notre environnement, et cela pour plusieurs raisons.

  • Les matières premières utilisées pour fabriquer le produit : souvent du plastique qui finira en grande partie par polluer les eaux de nos rivières et océans. Ce sont parfois aussi des substances bien plus toxiques qui sont utilisées (colles, peintures, etc.), certaines sont même interdites en Europe ou aux US à cause de leur dangerosité avérée.
  • Le processus de fabrication : souvent très polluant et énergivore, comme par exemple la plupart des produits provenant d’Asie (et pas seulement de la Chine) où l’énergie utilisée est encore massivement produite par du charbon.
  • L’envoi des colis : qui parcourent souvent des milliers de kilomètres à bord de cargos immenses ou par avion, consommant des quantités indécentes de fioul et de kérosène lors de chaque trajet.
  • Les conditions sociales et humaines : souvent déplorable, sans compter le travail des enfants… Vous souvenez-vous de l’effondrement du Rana Plaza, cette usine située à l’ouest de Dacca, au Bangladesh, qui fabriquait nos vêtements, et qui avait fait plus de 1000 morts ?

Alors, certains me diront que les choses changent, que les grandes marques ont pris conscience du problème et mis des solutions en place… malheureusement ces solutions sont bien insuffisantes et ressemblent même parfois à du simple greenwashing.

Je ne vais pas m’étaler davantage là-dessus, mais sachez juste qu’il existe des moyens que vous pouvez utiliser pour limiter l’impact néfaste de votre boutique, comme par exemple opter pour des produits éthiques, éventuellement bio, éviter le plastique, utiliser des emballages biodégradables, etc…

Il y a de plus un large marché qui s’ouvre en ce moment (amorcé depuis quelques années maintenant), c’est donc une opportunité à ne pas rater. Tâchez au mieux de faire partie de la solution, plutôt que du problème…

Et puis, mettre un maximum d’éthique sociale et écologique dans sa boutique, c’est tendance et donc bon pour le business et la planète.

Cet article ne demande qu'à être complété ou amélioré grâce à votre aide. N'hésitez donc pas à laisser un commentaire plus bas si vous avez une question, une remarque pertinente, un retour d'expérience, des infos complémentaires ou repéré une quelconque erreur.Lire les commentaires

Partager

2 commentaires

  1. Très bon article! Je crois que je vais d’abord passer par Etsy et Facebook Marketplace, puis, si ça marche et que je vois que les gens aiment mes produits, je vais construire une boutique en ligne avec Wix dont j’ai lu le plus grand bien.

    Répondre
    • Merci pour votre commentaire. Et excellente décision! Démarrer sur une marketplace est le moyen le plus simple et rapide de savoir si un produit a du potentiel 😉

      Répondre

Laissez un commentaire

Vous pouvez également ou vous inscrire pour commenter

Ce site est hébergé par GreenGeeks,
un service garanti 300% énergie verte.

Dans les commentaires vous pouvez ajouter non seulement du texte mais également des éléménts tels que:


Merci de rester courtois et respectueux envers les autres, et cela en toute circonstance. Il y a assez de haine dans ce monde de brutes, et nous ne sommes pas sur Facebook ni sur Twitter. Aucun manque de respect ou insulte ne sera toléré. Gardez à l'esprit que vous êtes légalement responbsable de tout ce que vous publiez sur notre site. Merci à vous.

Feedback